RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Séisme du 14 août 202 : la Protection civile dresse un dernier bilan

Séisme du 14 août 202 : la Protection civile dresse un dernier bilan



2248 morts, 12 763 personnes blessées et 329 portées disparues, telles sont les dernières données du bilan du séisme du 14 août dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand-Anse. Dans le département du Nord-Ouest, 2 personnes ont aussi perdu la vie. Présenté par la direction centrale de la Protection civile, lors d’un point de presse tenu dans son quartier général à Clercine, le jeudi 9 septembre 2021, le bilan fait également état de 83 mille maisons endommagées et 53 mille autres détruites.

Selon le directeur de la Protection civile, Jerry Chandler, le séisme du 14 août a eu un impact sur environ 40 % de la population soit, 690 mille personnes vivant dans les départements des Nippes, de la Grand-Anse et du Sud. Un grand nombre d’hôpitaux, de centres de santé, d’établissements scolaires publics et privés, de ponts et d’autres installations ont également été touchés ou endommagés par le tremblement de terre. Ce bilan est dressé selon un protocole établi. Les différentes entités et structures de la Protection civile sur le terrain reçoivent les informations qui vont être vérifiées et même contre vérifiées auprès des structures locales et elles sont enregistrées par la Protection civile.

Par ailleurs, plusieurs centaines de tonnes de produits alimentaires et non alimentaires ont été acheminées vers le Grand Sud par voie routière, maritime et aérienne, a fait savoir le directeur de la Protection civile. Du 14 août au 9 septembre 2021, informe-t-il, une vingtaine de convois de 190 véhicules à travers le COUN ont été acheminés vers les zones affectées, dont 131 camions-citernes de fuel. Quarante institutions, qui ont rejoint le COUN, ont participé à cette opération, selon M. Chandler en mettant leur ressource à disposition. Jusqu'à aujourd’hui, 70 mille familles ont pu bénéficier de l’aide dont elles ont besoin.

L’urgence du moment est de protéger les victimes contre le soleil et la pluie, leur fournir des soins de santé, et permettre aux blessés d’avoir un suivi postopératoire. « L’eau et la nourriture sont une nécessité et nous les plaçons sur une grande échelle », affirme Jerry Chandler qui recommande de ne pas encourager les camps d'hébergement pour les déplacés internes. Le mieux c’est d’aider les victimes à regagner leurs habitats naturels en priorité afin de les accompagner directement face à leurs besoins. Selon lui, l’érection des camps d'hébergement après le séisme du 12 janvier 2010 était une erreur.

« La Protection civile est au-devant de la scène et s’occupe de la gestion de la crise » rappelle le Dr Chandler ajoutant qu’elle travaille selon les instructions reçues. En effet, ce bureau intervient dans le Grand Sud d’abord sur le plan opérationnel. En effet, les volontaires et les brigadiers, en lien avec la Protection civile, travaillent jour et nuit pour aider les victimes. Mais aussi, la Protection civile effectue un travail de coordination avec les autres institutions et les particuliers qui veulent aider.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur, Listz Quitel a applaudi le travail de la MTPTC qui avait pu apporter une réponse le jour même du séisme. Leur travail a permis de sauver près de 200 personnes dans le Sud et 100 autres personnes dans les deux autres départements. Il a également félicité tous ceux qui ont travaillé pour aider à sauver des vies et à accompagner les victimes notamment, la communauté internationale, les sapeurs pompiers, les scouts, les volontaires de la Croix-Rouge et de la Protection civile ainsi que des membres des comités départementaux, communaux et locaux.

Geneviève Rose Murdith Joseph




Articles connexes


Afficher plus [8291]