RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Nord : les employés des mairies réclament 20 mois d'arriérés de salaire

Nord : les employés des mairies réclament 20 mois d'arriérés de salaire



Des employés de plusieurs mairies des départements du Nord et du Nord-Est exigent du ministère de l'Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT) et du ministère de l'Économie et des Finances (MEF) le paiement d'environ 20 mois d'arriérés de salaire.

S'exprimant lors d'une conférence de presse le mardi 14 septembre 2021 sur la place publique de Limonade, les protestataires ont même menacé de fermer les portes des mairies à travers les départements géographiques en question au cas où les responsables ne prennent pas en compte leurs revendications.

« Après vingt mois, nous sommes à bout de souffle, si rien n'est fait pour répondre à nos revendications, la prochaine phase du mouvement sera violente », a annoncé Frisnel Pierre, responsable de la fiscalité à la Mairie de Trou-du-Nord.

Hormis les portes des mairies, les protestataires ont également menacé de fermer les gares routières, les marchés publics et les cimetières afin de contraindre les ministères concernés à donner suite à leurs revendications avant la fin de l'exercice fiscal 2020-2021.

Considérant les collectivités territoriales comme le poumon du pays, ces employés exigent des explications sur la gestion du fonds dénommé Contribution foncière de gestion des Collectivités territoriales (CFGCT) destiné à payer les employés des mairies.

« Ce fonds qui dispose de plusieurs millions de gourdes est non seulement capable de payer les employés des mairies, mais aussi peut contribuer au développement des communes, mais le ministère des Finances, qui assure la gestion de ce fonds, l'a détourné au détriment des mairies », a fait savoir Romain Gerôme, responsables des équipements collectifs à la Mairie de Limonade.

Urbanistes, responsables d’équipements collectifs, comptables, directeurs de mairie, responsables de la fiscalité figurent parmi les protestataires.

Ils ont été engagés à la suite d'un concours organisé par le MICT en 2013 afin de doter le pays des cadres bien formés.




Articles connexes


Afficher plus [8272]