RTPacific Contact Avis
 
26.83° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

L'Afrique part à la rencontre de Francky Saint-Fleur, psychologue et mannequin haïtien

L'Afrique part à la rencontre de Francky Saint-Fleur, psychologue et mannequin haïtien



Le psychologue et mannequin haïtien Francky Saint-Fleur figure en première page de la Revue panafricaine de Psychologie.

« L'Afrique a-t-elle besoin de la psychologie », lit-on en grand titre avec une photo du jeune chef d'entreprise de 27 ans, d'un air défiant et décidé, pointant les yeux vers le haut, vers l’avenir et l’audace de l’originalité, l'une de ses mains tenant fièrement ses tresses frontales comme pour affirmer sa personnalité inquisitrice et sa culture haïtienne. « Cette posture représente une nouvelle catégorie : la révolution. Elle est une rupture avec la tendance classique de la mode qui est dynamique et met en évidence l'objectivité, la projection, l'assurance, mais surtout la fierté », affirme Francky Saint-Fleur.

La Mère-Afrique est partie à la recherche du natif de Petit-Goâve (Ouest d'Haïti), à l'occasion de la 28e Journée de la santé mentale pour partager ses dires, sa vision de la psychologie, de la mode en Haïti et sur le continent africain.

Mode et psychologie peuvent matcher

Tout a commencé en août 2020 après une discussion avec le leader du projet « Les psychologues unis », un jeune provenant de la Côte-d’Ivoire (Afrique) qui étudie la psychologie en Espagne. Après plusieurs échanges en rapport avec ses travaux sur la mode en Haïti et d'autres projets liant mode et psychologie, l'initiateur propose au Président-Directeur-Général de Cari Model – une entreprise de mode travaillant déjà dans cinq villes du pays – d'animer un webinaire (conférence en ligne) sur la mode, précisément sur le mannequinat et la psychologie avec pour thème : « La figure du mannequin : expression d’un trouble de la personnalité ou facteur d’épanouissement psychologique ? » en octobre 2020 dernier.

Les Africains sont plus que soudés !

« J'ai beaucoup appris d'eux [les Africains, NDLR], surtout le sens du partage, de la tolérance. »

Malgré la distance entre les deux continents (Amérique et Afrique), le jeune psychologue dit constater que ses homologues africains de la Revue panafricaine de Psychologie sont totalement plus soudés et savent apprécier la qualité de chaque membre, mais malgré cela implanter la vraie science de la psychologie en Afrique reste un grand défi pour les professionnels, a-t-il révélé.

Haïti, là où la psychologie est biaisée

En Haïti, la psychologie et la société sont deux mondes parallèles.

Aucun programme de sensibilisation n'a été établi pour aider les Haïtiens à mieux comprendre le (vrai) travail d'un psychologue, dénonce le jeune dans la vingtaine.

Il avance qu'une majorité de la population croit que : « si quelqu'un est allé voir un psychologue, il est un fou » et invite les pratiquants à s'impliquer véritablement à la tâche afin d'éliminer aussi cette psychose de certains d'aller voir un « psy ».

L'État haïtien, le premier des responsables

Selon l’échelle de besoin d’Abraham Maslow, « Il y a des petites choses que les autorités étatiques ne garantissent jamais (en Haïti) dont l'accès à la nourriture et au logement alors qu'elles sont une nécessité », et représentent désormais un danger majeur pour la société. Nul besoin d'évoquer le besoin des professionnels notamment en psychologie.

La révélation appelle l'État haïtien à adopter des mesures nécessaires afin que les entreprises publiques et privées, dont les écoles et hôpitaux, soient dotées d'un service de santé mentale, et aussi à financer leurs études.

Faut-il rappeler que Francky Saint-Fleur est le premier et seul Haïtien – en grade de licence – à intervenir pour des Africains dans la série de conférences qu’ils avaient lancée sous l’appellation de « Webinaire 1 », mettant en lien le comportement des mannequins par rapport à la psychologie.

L'intervention était dirigée vers les exigences du métier de mannequin : le maintien stable d'un poids, la taille et les régimes alimentaires à respecter, et ce qui peut déboucher sur des troubles de personnalités comme : obsessionnels-compulsifs.

La Revue panafricaine de Psychologie, une revue libre et numérique lancée par plus de 970 étudiants et professionnels de la psychologie en Afrique et diaspora, a mis ses projecteurs sur le psychologue, co-fondateur de Allo Psy Haïti (ALPHA) et coordonnateur général d’une association de mannequin CIMPA afin d'élargir le mariage de culture et de connaissance existant entre l'Afrique et sa fille Haïti.

Pooshy Rosana




Articles connexes


Afficher plus [5475]