RTPacific Contact Avis
 
28.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Rencontres des musiques du monde : une nouvelle émission en ligne pour la Fête de la Musique 2021

Rencontres des musiques du monde : une nouvelle émission en ligne pour la Fête de la Musique 2021



Cette année, les aficionados de la musique seront encore gâtés malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19 qui secoue encore le monde. Les organisateurs des Rencontres des musiques du monde célèbrent la Fête de la Musique via une émission virtuelle le 21 juin et diffusée sur les réseaux sociaux. Cette année, l’émission du 21 juin fera dialoguer les toits des quatre coins du monde pour créer un trait d’union entre Haïti et les artistes internationaux programmés par le festival, et pour mieux questionner l’horizon, en gardant la quête d’avenir comme objectif. La ballade d’horizons mêlera performances live inédites, portraits documentaires, actualités des artistes et interviews. Elle débutera en Guyane, se hissera ensuite jusqu’au sommet de la Citadelle Laferrière avec Gardy Girault, traversera les mers pour atteindre les toits européens, où se trouvent Belo et DobetGnahoré, respectivement à Bruxelles et à Strasbourg, passera par le Burkina Faso puis par la Martinique, pour saluer Aboubakar Traoré et James Germain avant de rejoindre Michèle Lemoine, Pierre Kwenders, Renette Désir et les troubadours Boulpik à Port-au-Prince. Le National a rencontré Gary Lubin pour un entretien.

Le National :Comment seront organisées cette année Les Rencontres des musiques du monde ?

Gary Lubin :Pour la troisième année consécutive, nous sommes confrontés à la problématique d’insécurité et cette fois doublée de la crise sanitaire. Comme pour les deux années précédentes l’équipe des Rencontres des musiques du monde tient à proposer une alternative. Ce qui explique que malgré la situation chaotique nous ne baissons les bras. Nous nous accrochons à l’espoir et c’est aussi une façon de résister.

Donc à l’instar de l’année dernière nous proposons un concept d’émission dans le cadre de la Fête de la Musique ce 21 juin et espérons vous retrouver pour la fin de l’année en présentiel.

LN : Qu’est-ce qui est prévu dans la soirée du 21 juin 2021?

GL : Le 21 juin nous proposons à notre public et aux fans de la musique du monde entier une émission produite par Eléonore Coyette et présentée par Louisna Laurent.

LN : D’un toi (t) à l'autre est ce le thème retenu pour célébrer la fête de la musique ? Pouvez-vous expliquer ce thème à nos lecteurs ?

GL : Oui, D’un toi (t) à l'autre est bien le thème retenu pour notre émission cette année. Nous faisons le choix de prolonger le geste créatif amorcé l’année dernière en proposant une nouvelle émission en ligne. Convaincus que la culture est vecteur d’ouverture, de rencontres et surtout d’unité, nous souhaitons faire dialoguer les toits des quatre coins du monde. Comme si le monde prenait la forme d’un village où nos artistes communiqueraient d’un toit à l’autre. La particularité des toits, c’est qu’ils offrent tous un décor d’horizon. Voir loin. Ouvrir le champ. Imaginer. Se projeter. Espérer. Ainsi d’un toit à l’autre, nous créons un trait d’union entre nos artistes et Haïti, mais invitons surtout à questionner l’horizon, à toujours garder la quête d’avenir comme objectif.

LN : Et comment va se dérouler la programmation ?

GL : La ballade d’horizons mêlera performances live inédites, portraits documentaires, actualités des artistes et interviews. Elle débutera en Guyane, se hissera ensuite jusqu’au sommet de la Citadelle Laferrière avec Gardy Girault, traversera les mers pour atteindre les toits européens, où se trouvent Belo et DobetGnahoré, respectivement à Bruxelles et à Strasbourg, passera par le Burkina Faso puis par la Martinique, pour saluer Aboubakar Traoré et James Germain avant de rejoindre Michèle Lemoine, Pierre Kwenders, Renette Désir et les troubadours Boulpik à Port-au-Prince.

LN : Où peut-on regarder cette émission inédite ?

GL : La diffusion de notre émission en ligne est gratuite et sera accessible sur les pages Facebook des Rencontres des musiques du monde, de la FOKAL, de AkoustikProd, de Chokarella.

Le National : un dernier mot

Gary Lubin : Toute l’équipe des Rencontres des musiques du monde vous souhaite déjà une bonne Fête de la Musique et vous demande de bien prendre soin de vous en ce temps de pandémie.

Propos recueillis par :
Schultz Laurent Junior




Articles connexes


Afficher plus [5613]