RTPacific Contact Avis
 
29.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Covid-19 : le G7 redouble d’efforts pour aider le monde à s’extirper de la crise

Covid-19 : le G7 redouble d’efforts pour aider le monde à s’extirper de la crise



À l’initiative du président américain, Joe Biden, les dirigeants des grandes puissances du G7 ont lancé récemment, un vaste plan mondial d’infrastructures, en vue d’aider les pays pauvres à se relever de la pandémie. L’idée est aussi de concurrencer les initiatives chinoises des « Nouvelles routes de la Soie » et de s’affirmer face aux défis posés par la Chine et la Russie.

« Reconstruire le monde en mieux » : est le nom choisi par le G7 pour leur projet qui a pour ambition d’aider les pays pauvres et émergents, courtisés par le projet chinois des nouvelles "routes de la soie", à se relever de la pandémie.

Ce projet des grandes puissances devrait aider les pays d’Amérique latine, d’Afrique ou d’Asie, à se relever de la pandémie, en se focalisant sur le climat, la santé, le numérique et la lutte contre les inégalités, annonce la Maison Blanche dans un communiqué.

Toutefois, les informations rapportées par les initiateurs laissent croire que le Plan baptisé « Reconstruire le monde en mieux » ne s’agit pas de pousser les pays à choisir entre les États-Unis et la Chine. Il s’agit de proposer une autre vision et une autre approche, a fait comprendre un haut responsable américain. Pour la pleine réussite de ce projet, l’administration américaine compte mobiliser des centaines de milliards de dollars, notamment grâce au secteur privé.

Le FMI se réjouit après un tel projet

Suite à cet engagement des grandes puissances du G7, d’aider le monde à sortir de la crise de la pandémie, la directrice générale du FMI a félicité les membres du G7. « Je tiens à remercier le Premier ministre, Boris Johnson, et les autorités britanniques d’avoir préparé pour ce sommet du G7 un programme tourné vers l’avenir et axé autour des enjeux les plus urgents auxquels notre monde est aujourd’hui confronté », a déclaré, Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international.

Pour construire un avenir meilleur, la patronne du FMI estime qu’il est essentiel de stimuler la productivité et la croissance, de résoudre les problèmes de surendettement et de renforcer les cadres de politique économique. Les dirigeants devront faire des choix difficiles au moment de retirer progressivement les mesures de soutien et il importera de cibler avec soin l’appui aux personnes vulnérables et aux entreprises viables, a-t-elle recommandé.

Plus loin, le FMI est convaincu que l’accent mis par le G7 sur la nécessité de mieux construire après la pandémie, et en particulier sur la gestion des changements climatiques, est primordial.
À cet effet, Mme Georgieva a salué l’intention des dirigeants d’avoir lancé une nouvelle initiative en faveur de l’énergie verte et propre, destinée à catalyser les investissements dans les infrastructures respectueuses de l’environnement, en particulier dans les pays en développement.

Conjugué à des mesures d’incitation à l’investissement, telles que la tarification du carbone et la communication d’informations sur les risques liés au climat, un coup de fouet à l’investissement vert est selon la DG, contribuerait non seulement à remédier à la crise climatique, mais accélérerait aussi la croissance et créerait des millions d’emplois nouveaux.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3149]