RTPacific Contact Avis
 
29.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Des entreprises pillées, l’ADIH déplore et exhorte l’État haïtien à prendre ses responsabilités pour protéger les investissements

Des entreprises pillées, l’ADIH déplore et exhorte l’État haïtien à prendre ses responsabilités pour protéger les investissements



La semaine écoulée, plusieurs entreprises situant dans les communes de Delmas et de Port-au-Prince, œuvrant dans la vente des produits alimentaires notamment « Marché-TiTony et Kay Zo Distribution » ont connu des moments difficiles. Car des hommes lourdement armés ont attaqué et pillé ces deux supermarchés logeant à Station Gonaïves, non loin de l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH) et de la Base du Corps d’intervention du maintien d’ordre (CIMO).

Depuis bien des temps, l’insécurité monte en flèche en Haïti. Des commissariats et des antennes de la PNH sont pris d’assaut pat les gangs, es cas d’assassinats et les affrontements réguliers entre les gangs armés sont enregistrés au jour le jour dans le pays. La PNH impuissante et les gangs font la loi.

Le week-end écoulé, les locaux de l’entreprise « Marché-TiTony et Kay Zo Distribution», ont été les cibles des hommes armés. Sans craindre les autorités policières, ils ont défilé dans les rues pour procéder à la casse de ces deux magasins situant à proximité de la Station des Gonaïves et Cité-Soleil. Tous les produits de ces entreprises ont été emportés par ces bandits et des membres de la population avoisinante.

Quelques jours après les scènes de pillages, l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), dans une note publiée, se dit préoccupée par ces actes, qui ont causé du mal aux entrepreneurs, vu d’énormes pertes matérielles et financières enregistrées.

Tout en présentant ses sympathies aux victimes de ces évènements violents, le conseil d’administration de l’ADIH dit déplorer ces actes de violence commis à l’encontre de ces entreprises. En outre, l’association présidée par Georges Sassine par l’entremise de cette, montre au créneau pour condamner l’impuissance et l’incapacité du gouvernement, à rétablir l’ordre et la paix dans le pays.

Reconnaissant que les pertes enregistrées sont irrécupérables, l’Association des Industries d’Haïti a toutefois, exhorté l’État haïtien à prendre ses responsabilités pour freiner ces dérives. « Il est inconcevable que le pays soit livré aux mains de gangs armés qui sèment la terreur », a fait savoir l’association patronale, estimant que l’ordre et la paix doivent régner.

Pour finir, l’ADIH via cette note, appelle tous ses membres et la grande famille haïtienne à faire preuve de solidarité envers les victimes de ces actes qui selon elle, ne font qu’enfoncer le pays dans le chaos et la déchéance.

Des entrepreneurs victimes s’expriment

Suite aux actes de pillages survenus le week-end dernier, les responsables des deux magasins n’ont pas pris le temps pour faire passer leur réaction. Sur son compte tweeter, le PDG de « Marché-TiTony », à savoir Anthony Bennett, a écrit pour dire que ce qui s’est passé ne peut pas le décourager. Au contraire, il compte travailler encore plus dur. « Sa pa ka dekouraje n. M’ap travay pi rèd », a-t-il écrit.

Quant à Lorenzo Matteus, responsable de l’autre entreprise victime « Kay Zo Distribution», il a indiqué que « Kay Zo Distribution», est une entreprise qui est au service de la population depuis 15 ans. Depuis l’ouverture de cette entreprise, l’administration a travaillé sans relâche pour desservir ses clients et accompagner plus de 130 familles.

« Pou te konstwi kokenn chenn enstitisyon sa, li te pran ekip la 15 lane avèk anpil disiplin, lanmou pou te arive ran n vizyon sa klè. 15 lane depi nou bay tèt nou misyon pou desèvi tout popilasyon an avèk fyète san jamè bese bra nou yon jou, Malgre tout gwo difikilte yo, nou te toujou goumen pou kenbe pòt nou louvri, paske plizyè milye machann te konte sou nou, plis ke 130 fanmi direk te apiye sou nou, (plizyè lòt sosyalman pou lekol, pou manje, pou rad, etc).

jodi an "Kayzo Distribution" tonbe », a écrit cette institution sur sa page Facebook, disant que malgré ses appels au secours auprès de l’Etat haïtien, ils ne sont jamais intervenus pour contraindre les actes de pillages.

« Nap raple nou ke Kay Zo Distribution se ROZO, li pliye atè plat se vre, men lap remonte pou kapab kontinye sèvi peyi a, pil fanmi ki nan chomaj yo, machan n nou yo. Fòn leve nan kochma sa Kay Zo Distribution».

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3149]