RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Déjà en situation difficile, le séisme du 14 aout 2021 complique la vie des Haïtiens

Déjà en situation difficile, le séisme du 14 aout 2021 complique la vie des Haïtiens



Le pays a de nouveau frappé par un séisme. De magnitude de 7.2, ce dernier a ravagé la région du grand Sud du pays causant des pertes en vie humaine et de nombreux dégâts matériels et économiques dans le pays. Alors, on peut dire que le séisme a secoué Haïti au moment où le pays fait face à de multiples crises, notamment la crise sanitaire liée à la Covid-19, la crise alimentaire, l’insécurité, l’instabilité du taux de change…

Vulnérable aux catastrophes naturelles, le pays continue de compter de morts après le passage du séisme du 14 aout 2021. Bien avant ce séisme, le pays faisait face à une panoplie de problèmes. Sur le plan alimentaire, la situation est très critique vu que plus de 46% des Haïtiens se trouvent en insécurité alimentaire. Soit environ 4,4 millions d'Haïtiens avaient besoin d'une aide alimentaire immédiate. Plus de 1,2 million d'entre eux souffraient d’une grave faim, selon les dernières données publiées par la Coordination nationale de la sécurité alimentaire (CNSA).

La détérioration de la situation alimentaire s’explique par la hausse des prix des produits alimentaires découlant de la décote de la gourde par rapport au dollar américain, la faible performance de la campagne d’hiver et l’épuisement des maigres réserves en raison de la période de soudure.

Cependant, il faut souligner que mis à part le problème de la faim auquel confronte le pays, les Haïtiens souffraient également de l'impact de l'instabilité politique, de la violence des gangs armés au niveau de tous les coins du pays.

Selon des particuliers, le séisme qui vient de frapper le pays complique une situation déjà tendue. Au niveau des départements du Sud, des Nippes et de la Grand-Anse fortement touchés par le tremblement de terre, les conditions de vie de la population se détériorent davantage. Car, les habitants de ces départements, surtout ceux des milieux enclavés sont dépourvus de tout, alors que le pays contient un gouvernement.

Le séisme a frappé le grand Sud au moment où les Cayens se préparaient pour célébrer la fête de la Notre-Dame de l’Assomption, célébrée chaque 15 août. Cette date est une occasion pour des étrangers venant de partout et des membres de la population locale de prendre la route de Gellée pour passer quelques heures au bord cette plage.

Les pertes économiques sont lourdes

Avec la destruction et l’endommagement de plusieurs hôtels, on peut dire que le tourisme est l’un des secteurs d’activité qui subissent gravement les conséquences du tremblement de terre du 14 aout 2021.

Même si les autorités n’ont pas encore fait d’estimations concernant les pertes économiques et matérielles enregistrées après le passage du séisme, mais les pertes pourraient atteindre plusieurs milliards de gourdes dans les trois départements les plus victimes.

Parlant du secteur touristique, le Sud est l’un des départements qui a les plus belles plages du pays. Gelée dans la commune des Cayes, Point-De-Sable à Port Salut, et sans oublier Abaka Bay située à l’Ile-à-Vache. Cependant, il faut rappeler que Abaka Bay fait partie des 100 meilleures plages du monde.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3175]