RTPacific Contact Avis
 
27.05° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Séisme: l’OIM lance un appel de fonds de 15 millions de dollars pour Haïti

Séisme: l’OIM lance un appel de fonds de 15 millions de dollars pour Haïti



Dans l’idée de supporter le peuple haïtien, frappé par le tremblement de terre du 14 aout 2021, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé en date du lundi 23 aout 2021, un appel de fonds de 15 millions de dollars américains. L’appel de fonds de l’OIM vise à fournir une assistance en matière de logement, d’abri temporaire, de santé mentale et de prévention de la Covid-19 à quelque 137.000 familles rendues extrêmement vulnérables par le récent tremblement de terre, a affirmé l’OIM dans un communiqué.

Dans ses déclarations, la chef de mission adjointe de l’OIM en Haïti, Federica Cecchet a tenu à expliquer que suite au passage du séisme qui a affecté les départements du Sud, des Nippes et la Grand-Anse sévèrement, l’OIM a pris des dispositions pour secourir les victimes.

« À peine 48 heures après le séisme du 14 août, l'OIM a installé des bases dans chacune des zones les plus touchées et dispose désormais de centres supplémentaires à Jérémie (Grand'Anse), Les Cayes (Sud) et Miragoane (Nippes). L’agence onusienne utilise l'imagerie satellite pour analyser les évaluations des dommages et des milliers de bâches en plastique, kits d'hygiène, couvertures, jerricans pliables et ustensiles de cuisine ont déjà été distribués pour aider à maintenir des conditions de vie minimales pour les familles touchées », a déclaré Federica Cecchet, informant que l'OIM dispose aussi d'une équipe d'ingénieurs qui soutiennent les travaux d'évaluation structurelle dans les municipalités touchées du sud d'Haïti.

À part de ces travaux réalisés dans la région du grand Sud, l’OIM compte apporter ses appuis aux autorités haïtiennes, en vue de leur permettre de fournir une assistance à la population affectée par le séisme et par la tempête tropicale Grace. En ce sens, l’OIM a lancé le lundi 23 aout 2021, un appel de fonds de 15 millions de dollars américains.

« Rien que pour les premiers mois, nous avons besoin d'au moins 15 millions de dollars pour fournir une aide au logement, aider les Haïtiens touchés à rentrer chez eux et garantir qu'ils disposent des moyens de subsistance essentiels », a déclaré Federica Cecchet, chef de mission adjointe de l'OIM en Haïti, dans ce communiqué de presse.

À en croire le communiqué, l'OIM vise également à fournir des soins de santé mentale et un soutien psychosocial aux familles, avec une attention particulière pour les femmes et les filles, par l'intermédiaire de psychologues sur place. Les psychologues de l'OIM sont formés à la protection contre l'exploitation et les abus sexuels et fournissent un soutien ciblé aux personnes touchées par le séisme.

L'insécurité a entravé l'acheminement de l'aide à certaines communautés et l'OIM prévoit de mettre en œuvre des initiatives locales durables pour garantir que l'aide parvienne aux plus nécessiteux.

Parlant de l’aide, les informations fournies font croire que la vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, a effectué les 19 et 20 aout dernier une visite de solidarité en Haïti. Au cours de cette visite, elle a notamment rencontré les communautés touchées dans la ville des Cayes endommagée par le séisme.

Le numéro deux de l’ONU a assuré aux Haïtiens que l'ONU restait déterminée à travailler sous la direction des autorités nationales et locales pour aider non seulement à fournir un soutien vital pour la réponse immédiate au séisme, mais aussi pendant la phase de reconstruction.

Quant au sous-secrétaire général par intérim aux affaires humanitaires et coordonnatrices adjoint des secours d'urgence, Ramesh Rajasingham, il s’est séjourné dans le pays dans le but d’évaluer les besoins.

À noter que le bilan partiel des autorités haïtiennes autour du séisme fait état de 2.200 morts et plus de 12.000 blessés. Près de 53.000 bâtiments sont effondrés et 77.000 autres sont gravement endommagés. On estime qu'au moins 650.000 personnes ont besoin d'une aide humanitaire.

Peterson Jean Gilles




Articles connexes


Afficher plus [3175]