RTPacific Contact Avis
 
23° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video

Les clubs de deuxième division durcissent leur position

Les clubs de deuxième division durcissent leur position



La reprise du Championnat haïtien de deuxième division est plus que jamais incertaine. Les représentants de 40 clubs ont écrit au Comité de normalisation pour conditionneur leur retour sur le terrain. Les clubs exigent entre autres l’octroi des décaissements (premier et deuxième) des fonds Covid-19 aux 57 clubs de la D2.

Le Comité de normalisation, présidé par Jacques Letang, a rencontré le weekend dernier les clubs de première division et les arbitres en vue de permettre la reprise du Championnat haïtien de première division. Les membres, installés par la FIFA, ont déjà un deuxième dossier brûlant à gérer avec la prise de position de 40 clubs de deuxième division, venant des quatre groupes du pays. Très déterminés, les clubs ne souhaitent faire aucun cadeau à la FHF.

Dans leur correspondance, les clubs expriment leur préoccupation par rapport au début très peu convaincant dudit comité qui n’a posé aucune action dans le sens du changement comme leur mission l’indique et dresse un tableau sombre de la situation sociopolitique du pays.

« D’une part, l’insécurité, quoiqu’indépendante de la FHF, bat son plein au niveau du pays rendant très risqués, voire impossibles, les déplacements des clubs de la D2 à travers le pays. D’autre part, certains clubs de la D2 n’ont pas reçu jusqu’à date le premier décaissement des fonds du Covid-19 alloués», détaillent les équipes concourant dans le Championnat ascension.

Face à ce constat, ils n’envisagent pas de regagner le terrain pour reprise du Championnat national d’ascension si leurs revendications ne sont pas satisfaites. Ils demandent une rencontre d’évaluation de la situation sécuritaire du pays et de planification avec le Comité de normalisation et le Secrétariat général de la FHF ; l’octroi du premier décaissement des fonds Covid-19 aux clubs de la D2 qui ne l’ont pas encore reçu (3,000.00 dollars américains) et l’octroi du 2e décaissement des fonds Covid-19 aux 57 clubs de la D2 (3,000.00 dollars américains).

C’est au Comité de normalisation de gérer avec professionnalisme ce dossier pour faciliter la reprise. Car, les dirigeants ont exprimé leur volonté de maintenir cette décision jusqu’au bout. On risque dans ce cas d’assister à une deuxième partie de saison sans compétition en deuxième division, d’autant que même celle de l’élite n’est pas pour l’instant garantie. Ceci dit, Jacques Letang et ses accompagnateurs ont du pain sur la planche et leur intervention est très attendue dans le milieu du football.

À rappeler que le Comité de normalisation, outre les problèmes ponctuels du football, a pour mission de gérer les affaires courantes de la FHF, réviser les statuts de la FHF et adapter, le cas échéant, la réglementation pertinente afin d’en garantir la conformité avec les statuts et exigences de la FIFA, organiser l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FHF sur la base des nouveaux statuts de la FHF et assurer une bonne transition des questions financières avec le nouveau comité exécutif de la FHF.

Kenson Désir




Articles connexes


Afficher plus [2711]