Il est possible d’alterner les vaccins Pfizer, Moderna et Johnson and Johnson, selon le MSPP

La direction générale du ministère de la Santé publique et de la Population, suite aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a fait savoir, dans une note publiée le 17 janvier 2022, qu’en cas de manque des vaccins à deux doses pour compléter le schéma vaccinal, il est possible de les alterner. De l’avis du docteur Jean William Pape, directeur des centres du Groupe d’étude haïtien sur le sarcome de Kaposi et les infections opportunistes (Gheskio), ce type de mariage des vaccins augmente le taux d’anticorps dans l’organisme.

C’est une mesure adoptée dans plusieurs autres pays dans le monde qui n’ont pas toutes  les marques de vaccins disponibles en même temps affirme le docteur Pape. Cette décision, selon lui, est faisable. Déjà, les deux vaccins ARN (Acide ribonucléique) Pfizer et Moderna peuvent être interchangés sans aucun problème explique le spécialiste. « Cependant à cause de la quantité d’antigène plus élevé dans le vaccin Moderna, il est recommandé lors de la deuxième prise, de prendre une demi-dose du booster disponible », prévient-il. 

Toujours selon le docteur, des études ont révélé qu’après une injection du vaccin à dose unique « Johnson and Johnson », la prise du Pfizer ou de Moderna augmente le taux de protection du corps. La vaccination avec le même vaccin reste une priorité et est conseillée. Cependant après une première dose du PFIZER, le vaccin Moderna ou Janssen peut être utilisé pour une deuxième dose. Tout comme, les vaccins Pfizer et Janssen peuvent être prise comme deuxième dose suite à une première inoculation de Moderna.

Pour Jean William Pape, la population haïtienne a une chance extraordinaire de pouvoir bénéficier des États-Unis, à travers le programme Covax, de très bonnes qualités de vaccins. Les citoyens haïtiens doivent en profiter pour se protéger estime-t-il. Alors que cette information du MSPP fait déjà des remous dans un pays ou la majeure partie de la population est sceptique quant à l’efficacité des vaccins, Jean William Pape croit qu’une campagne vaccinale aurait aidé les citoyens à comprendre les raisons pour lesquelles ils doivent se faire vacciner. 

En ce moment, les Haïtiens peuvent prendre les vaccins Pfizer et Jonhson and Johnson. Quant au vaccin Moderna, il sera disponible à la fin du mois, informe Jean William Pape qui dit croire que le MSPP fait de son mieux dans la gestion de la crise sanitaire. Alors qu’il est clair que l’ensemble de la population depuis la présence du Covid-19 sur le territoire haïtien continue de se méfier des décisions des autorités sanitaires dans le monde comme en Haïti. 

 

Geneviève Rose Murdith Joseph

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES