HATTI- POLITIQUE Des représentants de l’Accord de Montana annoncent leur participation au sommet de Louisiane du 13 au 19 janvier

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 5 janvier 2022 au haut de Delmas, le Comité de suivi des signataires concernant le protocole d'entente de l’Accord de Montana a annoncé qu'une délégation sera en déplacement aux États-Unis du 13 au 19 janvier 2022 pour participer au sommet de Louisiane, lancé par plusieurs organisations de la diaspora. Baptisé « Somè inite tout fanmi Ayisyen an », ce sommet sera organisé dans l’objectif de faire la synthèse de tous les autres accords en vue de sortir Haïti de cette impasse.

Le coordonnateur du bureau de suivi de l’Accord de Montana, Anrino Destinoble, est d'avis que l'on ne peut trouver une entente nationale et démocratique si chacun suit un chemin. « Si nous nous mettons ensemble, nous pourrons réaliser ce que nos ennemis pensent impossible. Si nous décidons de faire corps, nous allons rebâtir Haïti sans l'aide internationale, et le pays aura enfin une justice équitable, un bon système éducatif, et des élections honnêtes et crédibles seront organisés pour sortir Haïti du chaos », a lancé ce dernier, qui croit que seules une franche solidarité et la démocratie peuvent garantir une meilleure Haïti. D’après M. Destinoble, « lè plizyè dwèt ap manje  kalalou demokrasi » il n’y aura qu'un accord unique en faveur et dans l’intérêt de tout le peuple haïtien.

Par ailleurs, Anrino Destinoble a fait savoir que les signataires de l’Accord de Montana ont pris la décision d’aller participer au sommet de Louisiane du 13 au 19 janvier prochain dans l'intention de trouver un accord global et unique afin de débloquer le pays de cette crise multiforme qui s’est installée depuis plusieurs décennies. « Néanmoins, depuis 3 mois nous faisons appel à tout et chacun de nous rejoindre au niveau de l’Accord de Montana, pour rétablir l'ordre sur le tout le territoire national à travers le CNT qui a pour mission de doter Haïti d'un nouveau gouvernement bicéphale », a-t-il déclaré tout en restant confiant que les crimes, les actes de banditisme et les massacres dans les quartiers populaires ne resteront pas impunis.

Si auparavant les membres de l’Accord de Montana se disaient totalement désintéressés par le sommet de Louisiane, aujourd’hui ils sont plus que déterminés de rejoindre les acteurs de la diaspora pour ce sommet de l'unité visant une solution permanente à la crise haïtienne

Vladimir Predvil

LAISSEZ UN COMMENTAIRE