HAÏTI/INSECURITE Les bandits ne chôment pas

0
733

Les bandits ne cessent de faire chanter la poudre. Ils tuent. Ils pillent et kidnappent à volonté. La réponse des autorités tarde à venir. Le mardi 11 janvier, le Premier ministre avait présidé un CSPN élargi (Conseil supérieur de la Police nationale) avec la participation des ministres de la Justice, de la Défense ainsi que des hauts états-majors de la Police et de l’Armée. Il s’agissait d'adopter, selon la Primature, des mesures adéquates et efficaces, en vue d’enrayer le phénomène de l’insécurité qui perturbe la population.

Entre-temps, des individus armés ont attaqué, jeudi matin, un groupe de jeunes qui revenait d’une soirée festive à Bon Repos, dans la commune de la Croix-des-Bouquets faisant un mort et deux blessés.

Le défunt a rendu l’âme sur le coup et les blessés ont été évacués vers un centre hospitalier. En réaction à cette attaque meurtrière, des résidents ont dressé des barricades de pneus enflammés sur la chaussée paralysant la circulation automobile sur la Route nationale numéro 1.

Par ailleurs, à la Rue St-Gérard, à Carrefour-Feuilles, à Port-au-Prince, on a appris que deux personnes ont été assassinées par balle, le 12 janvier dans la soirée,  par des individus circulant à moto.

Parallèlement, les bandits armés de Martissant ont enlevé, tôt, le 13 janvier, 2 employés du centre hospitalier Ste-Croix de Léogâne, dans le département de l’Ouest.

Il s’agissait de deux chauffeurs. Les ravisseurs ont également emporté une génératrice destinée à assurer l’alimentation en électricité de cette structure sanitaire qui souffre de coupures drastiques de la compagnie publique EDH.

L’engin a été acquis à crédit, ont indiqué les responsables de l’hôpital qui menacent d’observer un débrayage suite à cet incident malheureux.

Dans l'intervalle, les caïds ont libéré, jeudi, contre rançon, les 3 agents de sécurité du président du Sénat de la République, Joseph Lambert.

Ils ont été enlevés le 9 janvier à la rue Rivière, non loin de l’Avenue John Brown, connue sous le nom de Lalue.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE