DELIDOC : nouvelle plateforme de demande de document d’identité en ligne

Une nouvelle plateforme de demande de document d’identité en ligne (DELIDOC) visant à gérer le flux des demandes de document a été lancée par le Gouvernement le 31 mars à Pétion-Ville. Au cours de cette activité, le PM Ariel Henry et des responsables du Gouvernement, ainsi que des dirigeants de quelques organes, ont payé de leur présence. Par ailleurs, une séance de démonstration a été réalisée pour enrichir la connaissance des participants en ce qui concerne le portail web qui sert à prendre un rendez-vous en vue de se munir soit d’une carte d’identification nationale ou d’un passeport.

Le Delidoc est un programme présenté sur 3 modules : rendez-vous, validation, projet pilote ou opération. En visitant le www.delidoc.gouv.ht, les usagers seront capables de prendre un rendez-vous soit pour la demande d’une carte d’identité nationale ou d’un passeport.  

 

Désormais, les citoyens en Haïti ou à l’extérieur ont la possibilité de choisir un horaire pour se rendre dans les locaux des chargés de pièces justificatives. « Cette application va mettre fin aux embouteillages, puis cesser les difficultés rencontrées au moment de la demande », a mentionné un responsable de ce programme.

 

Pour placer une requête pour un passeport sur le Delidoc il faut remplir tout d’abord le formulaire qui exige d’entrer le numéro d’identification nationale unique (NINU) composer de 10 chiffres, mentionner sa date de naissance et puis le numéro de la carte d’identification placé en haut et à droite, après avoir inscrit le numéro d’immatriculation fiscale (NIF) qui a servi lors de l’achat du timbre de passeport à la Direction générale des impôts (DGI). Par la suite, un mail va être envoyé au demandeur pour qu’il puisse imprimer le papier de rendez-vous. 

8 h-10 h ; 10 h-12 h ; 12 h-14 h ; 14 h-16 h sont les périodes programmées pour recevoir les citoyens et prendre en charge de leur demande à travers plusieurs centres dans différentes communes du département de l’Ouest où l’expérience pilote se fait avant de s’étendre aux autres départements.

 

Dans son allocution, le Premier ministre, Ariel Henry a relaté que, durant ces deux mois, pas moins de 300 000 demandes de passeports ont été enregistrées. Ce flux de demande dépasse les employés de l’immigration qui n’étaient pas préparés à gérer une telle affluence en dépit de l’ouverture de nouveaux centres.

 

« L’État doit soutenir la population, lors de leur requête de document de voyage en toute intégralité suivie de respect des normes juridiques », a déclaré le neurochirurgien qui insiste à ce que les employés soient motivés beaucoup plus qu’avant.

 

Après, le directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Reynold Guerrier s’est accentué sur l’importance des opérations d’identification des citoyens et des nombreuses difficultés rencontrées durant les années précédentes.

« 37 ans dans l’incapacité d’identifier les citoyens du pays, la mise en vigueur du décret du 21 septembre 1987 a facilité le processus d’identification», a-t-il déclaré en appelant les personnels de l’ONI et du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) à collaborer pour pouvoir identifier les mineurs.

« On a recensé environ 4 millions d’élèves sur tout le territoire grâce aux supports de nos employés de recherche », a fait savoir le DG de l’ONI.

 

De son côté, Michel Colbert, représentant de la gouvernance électronique (E-Gouvernance), a mis l’accent sur les efforts du Gouvernement en matière de Technologies de l’information et de la communication (TIC). Selon lui, en 2010, diverses initiatives ont été prises pour démarrer les processus virtuels, de plus il a fait savoir que le web adopté favorise leur méthode de travail.

 

« Une numérisation excellente aidera nos personnels. Un rendez-vous raté ne sera pas pris en considération », a poursuivi le membre de l’e-gouvernance.

 

Pour finir, les autorités ont promis d’étendre ce projet à toute l’administration publique. D’après eux, une commande de matériels a été effectuée pour continuer le travail toujours avec l’objectif d’améliorer les services dans les différentes entités de l’État.

 

Veron Arnault

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

382 COMMENTAIRES