Le BOJNUAH et l’UNESCO ont célébré la Journée Mondiale de la Culture africaine et Afro-descendante en Haïti

0
580

Le Bureau de l’Organisation des Jeunes pour les Nations-Unies d’Afrique, en partenariat avec le Bureau de l’UNESCO en Haïti, a célébré significativement le samedi 3 février 2024, la 2e  édition de la Journée Mondiale de la Culture africaine et Afro-descendante et la Journée Internationale de l'Éducation, sur le thème « La Culture et l'Éducation : Une passerelle pour valoriser l’identité culturelle haïtienne, africaine et Afro-descendante ! »

 

Avec un public composé d’enfants, de jeunes, d’étudiants, de chercheurs, de diplomates, d’entrepreneurs, et de professionnels d’horizons divers, cette belle journée de célébration s’est tenue à Pétion-Ville malgré la pluie.  La célébration de cette journée entend promouvoir la plus vaste ratification et mise en œuvre de cette Charte par les États africains, renforçant ainsi le rôle de la culture dans la promotion de la paix sur le continent et aussi dans le monde entier.

 

C’est d’ailleurs pour cette raison que la date du 24 Janvier, proclamée par l’UNESCO Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afro-descendante, à l’occasion de sa 40e session de la Conférence générale en 2019, coïncide avec l’adoption de la Charte de la renaissance culturelle africaine, adoptée par les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en 2006. Sans oublier la résolution  adoptée le 3 décembre 2018, en Assemblée générale des Nations-Unies,  via  l’UNESCO proclamant le 24 janvier Journée Internationale de l'Éducation, afin de sensibiliser au rôle que joue l’éducation dans la paix et le développement.

 

Une série d’activités étaient au rendez-vous : expositions de produits haïtiens et africains ; sans oublier exposition des œuvres d’art du peintre Eddy GAETAN. Il y avait aussi la projection du film documentaire « Ma Petite Haïti », réalisé par le jeune Haïtien Danielot PIERRE et produit par REAL Production de France et Merveilles Production du Bénin. Plusieurs personnalités ont été honorées au cours de ce grand événement pour leur contribution dans la promotion de l’identité culturelle haïtienne et africaine: Me Nathalie Wakam CYPRIEN ; Dr Sterlin ULYSSE ; l’artiste peintre haïtien de renommée mondiale Eddy GAETAN ; Dr Renan HEDOUVILLE représenté par le professeur Jean Eliakim CANGÉ et le Bureau de l’UNESCO en Haïti.

 

Cette journée s’est poursuivie avec deux panels très enrichissants, instructifs et très animés entre les intervenants et le public. Le premier panel qui avait pour thème «Intégration de la Culture afro-descendante dans le système éducatif haïtien : enjeux et perspectives », modéré par le professeur Price CYPRIEN a été marqué par les brillantes interventions du Dr Khadim SYLLA, Me Nathalie Wakam CYPRIEN, Dr Sterlin ULYSSE et Dr Kenrick DEMESVAR.  

  

Par ailleurs le second panel, qui avait pour thème «  Le Vaudou comme pratique sociale des peuples africain et haïtien : Héritages ancestraux et patrimoniaux », modéré par Madame Vanessa ST VAL, a été marqué par les interventions pointues de la promotrice de l’identité culturelle haïtienne Savannah  SAVARY, de  Monsieur Isac ELIEN « houngan Samba L », de la mambo Noune Carme MAMOUNE du Centre Educatif culturel international d’art et expérience-platfòm vodou Ayisyen (CECILE-PVA) et de l’houngan Jeffrey JULSON, Responsable de l’organisation Vaudou ALADA. Un panel qui a suscité beaucoup de réactions entre le public et les intervenants.

 

Cette journée commémorée pour la 2e année consécutive en Haïti entend permettre aux Haïtiens de découvrir les nombreuses cultures vivantes du continent africain et des diasporas africaines dans le monde entier, et les promeut comme un levier efficace au service du développement durable, du dialogue et de la paix. En tant que source riche du patrimoine mondial commun, la promotion de la Culture africaine et Afro-descendante est indispensable pour le développement du continent et pour l'humanité en général.

 

Dans son discours, la sénégalaise  Aimée Thérèse Faye DIOUF, représentante de la communauté africaine en Haïti, a félicité l’équipe du BOJNUAH pour cette initiative louable. Ainsi, elle souligne « qu’en tant que Haïtiens, Africains et Afro-descendants, il est de notre devoir de nous impliquer dans l’éducation de nos enfants, de transmettre nos traditions  et nos coutumes, de promouvoir nos langues, nos danses, nos musiques et nos arts. C’est  en éduquant nos jeunes générations sur la richesse de notre patrimoine culturel que nous contribuons à renforcer notre identité et à préserver notre héritage ! »

 

Ce n’est pas le Dr Kadhim SYLLA – de nationalité sénégalaise –, Représentant résident adjoint de l’UNESCO en Haïti, qui dira le contraire. Il en a profité de l’occasion pour féliciter ce groupe de jeunes dynamiques et sérieux pour leur engagement à faire de la culture et de l’éducation des leviers pour valoriser notre identité mais surtout consolider les liens entre Haïti et le continent africain.

 

Quant à  Messieurs Amos CINCIR et Jeeph SERGILLES, respectivement Représentant Spécial et Représentant Spécial Adjoint du BOJNUAH croient qu’Haïti, comme tous les autres pays à population noire de l'Amérique et de la Caraïbe, fait partie de la diaspora africaine même si la réalité géopolitique est bien différente de celles des 54 pays du continent africain. Considéré comme le berceau de l'humanité, l'Afrique est aujourd'hui un creuset de peuples, de langues, de religions et de traditions. Haïti, la lumière des autres Nations du monde, dispose encore d'un héritage très fort et vivant de ce continent, et se doit de rendre hommage à ses racines ancestrales à chaque fois que cela se présente.  

 

« Nous sommes convaincus que cet événement est une occasion favorable pouvant permettre à la jeunesse haïtienne et africaine de reprendre confiance, car nous sommes l’avenir et non l’avenir, et que nous devons nous engager dès maintenant pour le développement d’un nouveau paradigme pour un continent fort, uni et prospère. »

 

Cette activité est rendue possible grâce au support inconditionnel de la coordination de du bureau de l’UNESCO en Haïti : Dr Khadim SYLLA, Jerry REGISTE, Clark Jeffrey LOCHARD, Erika Francillon CELESTIN et Vanessa ST VAL, ainsi que Esther PRESUME, et la collaboration sans failles des membres du BOJNUAH :  Jeeph SERGILLES ; Eunice CINCIR, Michée DAUDIER ; Olivier Chandler PHILOMA, Herline Rose-Mica JOSEPH ; Marc-Elie ROSENA ; Lesly DORCIN, John Peter ADOPLHE, Jefferson VOLTAIRE ; Gregor Ghisler Rumir MOREAU, Raymond Gérald Karl-Heinz RENÉ, Wiskaelle Gaella BELLEVUEOlsen BARTHELEMY, sans oublier nos partenaires et sponsors:  UNESCO ; BANJ ; Office de la Protection du Citoyen-OPC ; Daudier Techno Digital Solutions; Kikote Event ; BENFOTO ; ENTRETIEN 2000 ; LASWENYAY; GRAPHPIC; ASSURDENT ; GENSLY COMPANY; Initiative des femmes haïtiennes dans le tourisme ; Sco Tour Haïti (STH) ; Réseau des femmes haïtiennes modèles et inspirantes (RFEEHMI) ; VOAH Communication Group, Nelson Productions, Patrice NOËL et Robest-Pierre GEROME

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES