L’Allemand Andreas Brehme est décédé

0
585

Auteur du but de la victoire de l’Allemagne en finale de la Coupe du Monde 1990, Andreas Brehme est décédé dans la nuit du lundi au mardi 20 février, à Munich, à l’âge de 63 ans.

Après la triste nouvelle du décès de Franz Beckenbauer en janvier, le football allemand a perdu une autre de ses personnalités légendaires : Andreas Brehme.

Celui qui a inscrit le but de la victoire lors de la finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1990™, est décédé soudainement à l’âge de 63 ans à la suite d’un arrêt cardiaque, à Munich.

Né le 9 novembre 1960 à Hambourg, « Andi » Brehme était connu pour sa polyvalence et sa capacité à briller dans les moments décisifs. Après avoir été vice-champion du monde avec l’Allemagne lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986™, l’arrière gauche a atteint l’apogée de sa carrière en remportant la Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990™.

Déjà buteur contre l’Angleterre en demi-finale au cours de ce tournoi (succès 1-1 a.p., 4 tab à 3), il l’a marqué pleinement de son empreinte en finale contre l’Argentine, en inscrivant un but sur penalty à la 85e minute, pour un succès 1-0.

« J’ai tout de suite compris que je devais tirer », a raconté Brehme à propos du moment fatidique. « On désignait toujours trois tireurs de penalty : Rudi Völler – mais c’était sur lui que la faute avait été commise et la règle était qu’on ne tirait pas un penalty qu’on avait provoqué. Puis Lothar Matthäus, mais il ne se sentait pas bien. Il était important que celui qui y aille soit en pleine confiance et puisse transformer le penalty. J’y suis donc allé. »

Brehme – 86 sélections et 8 buts en équipe d’Allemagne – est également le seul joueur de l’histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™ à avoir transformé des penalties des deux pieds.

Outre ses succès sur la scène internationale, Brehme a également connu une belle carrière en club, sous les couleurs de Kaiserslautern, du Bayern Munich ou encore de l’Inter Milan. Auteur de plus de 300 matches en Bundesliga et plus de 100 en Serie A, il a remporté deux titres de champion d’Allemagne (un avec Kaiserslautern et un avec le Bayern), ainsi que la Coupe UEFA et le Championnat d’Italie avec l’Inter. En 1989, Brehme a été élu footballeur de l’année en Italie.

Après avoir pris sa retraite de joueur, Brehme est devenu entraîneur à Kaiserlautern puis au SpVgg Unterhaching avant de passer une saison en tant qu’adjoint au VfB Stuttgart.

Rudi Völler, ami de longue date et ancien coéquipier de Brehme (photo ci-dessous avec Brehme en 2010), a ajouté : « Je n’arrive pas à y croire. La nouvelle de la mort soudaine d’Andreas m’attriste énormément. Andi était notre héros de la Coupe du Monde, mais pour moi, il était bien plus que cela : il était mon ami proche et mon compagnon jusqu’à aujourd’hui. Sa formidable joie de vivre me manquera. Mes pensées vont maintenant à sa famille endeuillée, à ses amis et surtout à ses deux fils. Je leur souhaite à tous beaucoup de force. »

Andreas Brehme, qui a été profondément touché par le décès de son sélectionneur et ami proche Franz Beckenbauer, restera dans les mémoires comme une légende du football, dont l’influence s’étend bien au-delà des frontières. Son nom sera toujours indissociable de l’un des moments les plus glorieux du football allemand.

 

Source: fifa.com

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES