S'identifier Contact Avis
 
29.64° C
  à Port-au-Prince
Radio Pacific 101.5 fm - En direct
Le Journal Dernière heure Actualité Édito Tribune Société Économie Culture Diaspora Sport rpacific101.5 FM  
× Immobilier Appartements Maisons Locaux commercial Locaux pour Bureau Terrains Véhicules Voitures Camions Tout Terrains Minibus Motos Divers Animaux Articles ménagers Ordinateurs et pièces Équipement électronique Équipement industriel Équipement lourd Diverses études Légal Bijoux et montres Smartphone et tablettes Vêtements Jeux video
Éditorial

Depuis le long règne des deux Duvalier et hormis les mandats sans discontinuité de Préval et de celui de Martelly, les Haïtiens ont l’habitude des éruptions incessantes du système politique...

Les pratiques politiques qu’on se permet en Haïti dénotent une désinvolture qui contraste avec l’urgence que vit le pays. Qui aurait cru que le Premier ministre ratifié dans le contexte suivant les émeutes de juillet 2018 serait renvoyé six mois après son entrée en fonction ? Les petits coups tordus entre le Palais national et la Primature, la double interpellation de Jean-Henry Céant et les tractations de ce dernier laissent voir que l’intérêt commun est ici un vain mot...

Vendredi 15 mars 2019, peur sur la ville. Des riverains de Martissant sont réveillés par le claquement continu des fusils et de mystérieuses détonations. Des enseignants habitant de l’autre côté de la ligne rouge la voix tremblante appellent des responsables d’écoles pour s’excuser de leur absence forcée...

Vendredi 15 mars 2019, peur sur la ville. Des riverains de Martissant sont réveillés par le claquement continu des fusils et de mystérieuses détonations. Des enseignants habitant de l’autre côté de la ligne rouge la voix tremblante appellent des responsables d’écoles pour s’excuser de leur absence forcée...

Le jeu à la mode, par ces temps qui courent, est de savoir qui, du pouvoir, de la rue ou de l’opposition, arrivera à taper avec plus de violence sur la presse. Le but, il faut l’admettre, est de détruire cette presse traditionnelle, dans...

La création des commissions spéciales s’érige, depuis un certain temps, comme une formule qui sert à donner l’impression que les autorités se penchent sérieusement sur des problèmes qui préoccupent la nation...

Aux jours tumultueux de février suit un temps mort – lassitude ou fatigue d’une population outrée par l’inefficience de ses dirigeants et éreintée d’une opposition de plus en plus déconsidérée en raison de son incapacité à produire des propositions concrètes et à susciter la moindre confiance des citoyens...

Le gouvernement de Jair Bolsonaro tient mordicus à ses promesses de campagne. Le Brésil est entré dans une ère de « rétropédalage » politique et idéologique. Tout ce qui a été fait en termes de conquêtes sociales sous les régimes socialistes précédents est soigneusement détricoté...

L’un des plus grands paradoxes qui auront marqué la vie sociopolitique haïtienne de ces dernières années est la préséance des futilités sur les problèmes de fond...

Le mot dialogue sonne de plus en plus creux. Gouvernement et opposition campent - faut-il s’en étonner ! - sur des positions diamétralement opposées avant toute entame d’éventuelles négociations. Le gouvernement n’a cessé de multiplier les commissions autour de la question...

Nous l’avions compris, il y a fort longtemps. Nous avions mis du temps à l’admettre et nous hésitons encore à le dénoncer. Le phénomène de la pédophilie, s’il faut le nommer...

Qui ne connait pas les vertus du dialogue ? Ce concept très utili¬sé pendant les dernières décennies dans des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes prend des contours assez divers selon les situations...

Dialogue ! Le mot à la mode ces jours-ci ! Tout comme le mot système ! Il faut changer le système, clame haut et fort un grand nombre de personnes qui interviennent dans la presse...

L’arrestation puis l’expulsion ou libération de sept étrangers qui faisaient vraisemblablement partie d’un commando d’élite en pré-opération, occupe encore toute l’actualité. Tout le monde y est allé de son scénario...

Aujourd’hui et pour les jours à venir, le silence est d’or et la simulation encore plus précieuse. À entendre les positions de ceux qui parlent, soit parce qu’ils n’ont pas le choix soit parce que l’acte participe à une stratégie d’exister, on ne peut que faire semblant de comprendre...

En temps de crise, les moindres détails comptent, tant dans les faits que dans la perception. Chaque évènement, chaque prise de parole, devrait pouvoir apporter aux acteurs des solutions appropriées...

C’est ce qu’on entend partout. Dans toutes les conversations. Sur les réseaux sociaux, on ne parle que de cela. Il n’y a certainement pas à discuter sur la nécessité de ce changement de système vu que celui en place a abouti à cette catastrophe qu’on connait...

Le Président a parlé enfin ! Il a affiché une fermeté dans le ton et a voulu paraître présidentiel et aux commandes. Il a, à un certain moment, capitalisé sur les erreurs de ses adversaires en stigmatisant la parade ubuesque d’un groupe armé dans les rues de la ville...

Afficher plus [ 812 ]