Haïti attend avec impatience le déploiement d'une force multinationale, dont l'arrivée dépend de l'approbation de l'ONU. 

Todd Robinson, secrétaire adjoint des États-Unis au bureau international des stupéfiants et de l'application de la loi, a déclaré hier, mercredi, que les États-Unis prenaient des mesures urgentes pour mettre en place la mission de « soutien à la sécurité multinationale ». La résolution rédigée par les États-Unis et l'Équateur semble être bloquée au Conseil de sécurité par la Russie et la Chine, qui exigent une formulation précise concernant la nature de la demande et des détails sur la structure de la force par Haïti.

(Source: miami herald)

0
2094

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES