Publication officielle des résultats d'une étude scientifique sur les médias haïtiens

0
126

Le Centre d'études interdisciplinaires sur les médias haïtiens (CEIMH) est heureux d'annoncer la publication officielle, aujourd'hui, des résultats d'une importante étude sur la transformation du système médiatique haïtien par le prestigieux : « Journal of communication and media studies », du groupe Common ground Publisher networks de l'Université de l'Illinois Research Park, des États-Unis.

 

Cette étude réalisée par le chercheur et diplomate Wisnique Panier est reconnue comme étant une contribution très significative à l'avancement des connaissances dans le domaine de la communication publique et à l'étude des médias, notamment. Après un long processus très rigoureux de validation, cet article qui synthétise les résultats de la thèse de doctorat du chercheur a satisfait à tous les critères de scientificité. « C'est un travail qui montre bien la capacité du candidat à mener des travaux de recherche de manière autonome et à apporter une contribution originale à la connaissance. Il aborde un sujet important et original, qu'il traite avec rigueur et il aboutit à des conclusions argumentées et nuancées », Jean Charron, professeur titulaire, Université Laval. 

Dans cette étude, le chercheur a démontré que le système médiatique haïtien s'est transformé au cours des 60 dernières années sous l'influence de trois séries de facteurs : linguistique, politique et technologique. Cette transformation se traduit par des changements majeurs dans les relations entre les acteurs du système (médias, public, annonceurs, sources d'information, instances de régulation étatique et non étatique). « Thèse simple, saine et solide. Une très bonne thèse compte tenu du sujet. Cette thèse sur le sous-système des radios offre une plongée utile dans une composante de la société haïtienne, peu documentée et somme toute peu connue », François Demers, professeur titulaire, Université Laval.

 

 

Cependant, l'auteur est parvenu à la surprenante conclusion que les principales caractéristiques du système médiatique haïtien restent, pour l'essentiel, inchangées en dépit des changements observés. Il n'est pas reconfiguré. Le système est imprégné d'une certaine inertie qui fait qu'il se maintient comme tel en dépit des changements constatés. « Le texte est captivant. Des constats sont éloquents. Le lecteur en tire une bonne connaissance des transformations — ou de l'absence de changements — du système radiophonique haïtien », a souligné professeure Chantal Francoeur de l'UQAM.

 

Les travaux de recherche de Wisnique Panier lui ont permis de proposer un nouveau modèle théorique de système médiatique baptisé : modèle haïtien ou « le modèle du système précaire de la transition démocratique ». Cette proposition théorique qui attire déjà la curiosité du monde scientifique sera bientôt publiée sous forme de livre par le grand éditeur américain : Common Ground Publisher Networks de l'Université de l'Illinois. La proposition théorique du chercheur haïtien montre les limites de différents modèles théoriques de système médiatique existant dans la littérature scientifique notamment celles de Hallin et Mancini.

 

« Ce projet de recherche est ambitieux et il importe ici de souligner l'originalité de la démarche scientifique de l'auteur dans cette thèse et l'apport de sa contribution à l'avancement des connaissances dans le champ restreint des études radiophoniques où peu de chercheurs se sont intéressés au cas haïtien (Henri Assogba, professeur titulaire à l'université Laval).  

 

À noter que le CEIMH est une institution apolitique et à but non lucratif qui a pour but de réaliser des activités de recherche scientifique et des évènements sur les médias haïtiens. Le CEIMH a été lancé officiellement le 15 septembre 2018 à l'Université Laval avec l'organisation d'une grande conférence sur l'attachement des Haïtiens de la diaspora aux médias de leur pays d'origine, grâce à une subvention de la Fondation connaissance et liberté (FOCAL).

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES