Villes et environnement : quels enjeux pour une urbanisation durable en Haïti ?

0
303

A l’occasion de la Journée mondiale de l’Environnement, le bureau de l’ordonnateur national du Fed et Expertise France, en collaboration avec le ministère de l’Environnement ont organisé le 4 juin 2022 un atelier de réflexion et de sensibilisation – Urbkafe - au local de l’université Quisqueya autour du thème : Villes et environnement : quels enjeux pour une urbanisation durable en Haïti ?

Cet atelier est financé par la Délégation de l’Union européenne en Haïti, principal bailleur de fonds du programme Urbayiti, programme de développement urbain de l’État haïtien lancé à la fin de 2018 dans les communes de Port-au-Prince des Cayes et de Jérémie. 

Michèle Oriol, secrétaire exécutive du Comité interministériel de l’aménagement du territoire (CIAT), un des partenaires de mise en œuvre du programme a abordé, lors de son intervention à cet atelier, la nécessité d’avoir une gestion responsable des bassins versants en Haïti : « L’approvisionnement en eau des 3.5 millions des personnes vivant dans la région métropolitaine de Port-au-Prince est une question stratégique qui relève de la solidarité citoyenne et de la responsabilité de l’État », a fait remarquer la responsable qui se dit préoccupée par le développement des constructions en béton aux abords des ravines.

Cette activité s’inscrit dans le cadre d’un plaidoyer en faveur d’un urbanisme respectueux de l’environnement par l’État, les diverses institutions haïtiennes, les acteurs de l’urbain et de dégager des pistes de solutions pour protéger l’environnement.

Pour Jerome Urfer, fondateur du cabinet Urbaplan, organisme mandaté par Expertise France pour élaborer le projet d’aménagement, d’extension et d’embellissement de la ville (PAEEV) « Les dispositions règlementaires du PAEVV sont orientées sur la protection des biens et des personnes contre les risques y compris l’adaptation aux changements climatiques. De fait elles s’inscrivent dans un urbanisme résilient et plus durable. » 

Cet Urb’Kafé est le quatrième atelier organisé par le programme Urbayiti, un espace d’échanges et de dialogue entre étudiants, chercheurs, urbanistes, architectes, journalistes, acteurs de la société civile et du secteur privé, et représentants des pouvoirs publics sur des questions de gouvernance et de résilience urbaines.

Urbayiti est un programme de l’État haïtien financé par l’Union européenne qui a pour double objectif de renforcer la gouvernance urbaine, à l’échelle locale et nationale, ainsi que la résilience des villes et de la population.

« Pour exploiter le potentiel de transformation des villes, les programmes de développement urbain doivent s’éloigner des politiques sectorielles et s’orienter vers une vision plus large avec une approche de planification globale et intégrée » , souligne pour sa part Jean Briday, attaché de coopération et chargé de programmes infrastructures et développement urbain au sein de la délégation de l’Union européenne.

À travers le programme Urbayiti, les autorités haïtiennes entendent doter le pays d’une politique nationale de la ville ambitieuse, de produire des études pratiques sur les questions de la mobilité et de la gestion des eaux pluviales, de doter plusieurs communes de documents de planification urbaine et d’engager des opérations d’aménagement urbain dans les villes bénéficiaires tout en impliquant la société civile aux étapes clés du programme.

 

Gaby Saget

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

0 COMMENTAIRES